On parle de plus en plus des assistants vocaux. Selon certaines personnes ce serait, après la révolution informatique, la révolution du XXI e siècle. Aujourd’hui les assistants vocaux ne sont que très peu utilisés mais on estime qu’en 2020, 50% des recherches seront effectuées avec des assistants vocaux ce qui est énorme. Aujourd’hui ils sont partout : dans des enceintes dédiées comme le Google Home, le Amazon Echo, le HomePod d’Apple, ou sur nos téléphones ce qui est valables pour tous les assistants cités précédemment mais aussi Bixby de Samsung, sur les objets connectés ou même dans nos voitures. Aujourd’hui nous allons nous intéresser a cette révolution qui nous concerne tous.

De plus en plus d’assistants, même en France

Depuis un peu plus d’un ans, les assistants arrivent par dizaines mais tous ne se valent pas. Un des premiers assistants a être arrivé sur le vieux continent est Siri d’Apple en 2012. Apple a donc été un pionnier dans le domaine mais paradoxalement son assistant se fait dépasser par ses concurrents dont le principal est Google Assistant. Disponible depuis début aout 2017 en France, cet assista,t est a ce jour le plus évolué en français. Cependant le numéro 1 des assistants vocaux aux États-Unis, Amazon, devrait arriver chez nous le 14 Avril prochain. Dans le même temps, apple a annoncé l’arrivé de son enceinte connectée en France durant le Printemps mais, comme souvent chez Apple, sans plus de précision pour le moment. Enfin, selon Samsung, Bixby sera disponible en Français avant fin 2018.

Des usages qui se diversifient

Il y a quelques années, ces assistants étaient surtout utiles pour mettre un minuteur pour faire cuire ses pâtes. Et bien 6 ans après cela a bien évolué. En effet, ces assistants peuvent aujourd’hui vous fournir des réponses très précises sur des questions posées. Vous pouvez même, pour certains, aujourd’hui jouer avec eux. Cependant le Google home reste le plus intelligent en répondant a 91% des questions contre 52,3% pour le HomePod : peut mieux faire donc… En tout cas ces deux assistants (pour l’instant les deux seuls que nous avons testé) fonctionne parfaitement pour tout ce qui est contrôle de la maison connectée avec des ampoules Philipps Hue par exemple. Ces enceintes permettent également de d’écouter de la musique avec plus ou moins de succès. On va le dire clairement : le Google Home Mini est vraiment très très limite pour écouter de la musique, le Google Home conviendra lui à la plupart des personnes et le HomePod fait lui course à part. En effet il possède une qualité de son qui surpasse très clairement toutes les autres enceintes. Sur ce segment il n’a pour l’instant qu’un seul vrai concurrent : la Sonos One qui fonctionne avec Google Assistant.

Ainsi les assistants vocaux sont quelque chose qui vont prendre une place grandissante dans notre vie de tous les jours et en particulier dans les années a venir. En attendant le test du Amazon Alexa, on vous laisse ici un petit sondage pour savoir si vous utilisez régulièrement un assistant vocal et si oui a quelle fréquence. Les résultats seront ensuite communiqués sur notre compte Instagram : @actualitech

Laisser un commentaire