Les points communs entre cinéma et jeu vidéo

Partager l’article sur :

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on linkedin
cinema et jeux vidéo

Si chaque nouvelle console repousse les limites techniques des jeux vidéo, ce qui n’était jusqu’ici un divertissement semble toucher du doigt le Septième Art. Ainsi, on peut voir de plus en plus de similitudes avec le cinéma. Dans cet article, je vous détaillerai les deux principales et une autre petite.

Affiches et pochettes se ressemblent et se confondent

Dans les films, on peut voir une photographie qui décide du style du film. Un film avec une affiche sombre veut dire que le jeu sera sombre. Par exemple, le Parrain est un film parlant de la mafia et son affiche est un clair-obscur. Cela veut dire que le fond est noir et le personnage principal est blanc pour que notre regard soit directement attiré par lui. Pour prendre un exemple dans le domaine du jeu vidéo, il y a the last of us 2. C’est un jeu sombre parlant de la vengeance, de la haine et du deuil donc des thèmes sombres. L’affiche est aussi un clair-obscur avec des lettres blanches mais cette fois-ci, le personnage reste sombre ce qui montre le style du jeu.


Publicité


Il y a aussi des affiches colorées pour montrer le côté fun ou gore du jeu du film. God of War 4 a une affiche très colorée même si certains thèmes abordés sont très tristes et sombres mais l’univers du jeu est très coloré et le gameplay du jeu se veut très fun et très gore. Dans le domaine du cinéma, il y a Army of the Dead qui est un film de zombies se voulant être un mélange d’action et d’horreur mais toujours très fun et très sanglant. Army of the Dead est un film de zombies réalisé par Zack Snyder sorti le 21 mai 2021 seulement sur Netflix. Comme il est sorti récemment, je n’ai pas pu le voir mais il se veut fun et gore comme beaucoup dans le même genre. Je ne vais pas analyser en détails les affiches mais God of War a une affiche avec des couleurs claires mais en même temps assez épurées à l’image du jeu qui a un univers coloré mais des zones très froides ou des thèmes très sombres comme le deuil. Quant à lui, Army of the Dead est très coloré avec des couleurs très claires comme le jaune ou le rose montrant son côté fun mais assez adulte avec ses armes et ses machines à sous.

Ces deux procédés sont très utilisés dans le cinéma mais il en existe encore d’autres que je ne pourrais pas détailler dans cet article car j’ai préféré ne vous montrer que les plus connus.

Des directions artistiques qui s’entrecroisent

Pour changer d’ambiance, je vais vous parler d’un jeu qu’on pourrait qualifier de poétique : Ori and the Will of the Wisps. Ori ne révolutionne pas le monde du jeu vidéo par son gameplay très classique mais assez nerveux ni par son histoire même s’il y a des passages émouvants mais grâce à sa direction artistique. Il a une direction artistique très colorée qui fait très dessin animé centré sur la forêt. On peut prendre comme exemple le dernier Pixar (Soul) qui a un univers bleu et coloré comme celui d’Ori. Pour Soul, il y a beaucoup de lectures possibles du film et c’est pour montrer qu’un film avec une direction artistique très colorée ne veut pas dire que les sujets abordés seront très gais mais veut dire que le film peut être vu par des enfants ce qui pourra amener différentes lectures possibles. Pour Ori, c’est presque la même chose car un enfant ne comprendra pas les mêmes choses qu’un ado ou même qu’un adulte mais n’y jouera pas car le gameplay est très compliqué. Les animés ont souvent aussi plusieurs lectures possibles ou les films très compliqués comme Inception ce qui peut amener des gens faire des théories et donc apporter de l’engouement autour du film.

Résultat d’images pour affiche soul

Pour rentrer dans une sérié récente avec un style cartoon mais des thèmes sombres, il y A Love, Death and Robots. C’est une série d’animation avec, à chaque épisode, une nouvelle histoire donc un enchaînement de court-métrages d’animation parlant de plein de thèmes différents mais adultes. Dans le même style, il y a les Telltale the Walking Dead. C’est une série de jeux vidéo dans l’univers de Walking Dead parlant d’une enfant, Clémentine, essayant de survivre dans monde ravagé par les zombies. Ils ont une direction artistique cartoon mais s’adresse cependant aux adultes ou aux jeunes adultes.

Source des images : Allociné, Netflix, Presse-Citron, Sens Critique

Publicité

Dans un style cartoon et narratif mais cette fois-ci plus adolescent, il y a les Life is Strange. Je n’ai joué qu’au premier et Before the Storm et je les ai adorés. Ils réussissent à intégrer le gameplay avec une bonne histoire mais surtout avec des personnages très bien écrits. Ce que j’ai aussi apprécie, ce sont les fins donc attention je vais les spoiler. Dans le premier Life Is Strange, on devait choisir entre sauver la ville en laissant Chloé mourir (notre amie d’enfance et aussi notre petite copine) ou sauver Chloé mais la ville sera détruite.

Dans Before The Storm, on devait avouer à Rachel (notre partenaire et aussi sur qui le jeu était centré) qui était sa vraie mère et qu’elle était morte ou le lui cacher. Il n’y a pas de bonne fin ou de mauvaise fin mais des fins très nuancées ce qui renforce encore plus notre hésitation et dans tous les cas, on se sentira coupable à la fin.

Afficher l’image source

Conclusion

Dans l’introduction, je vous expliquais que les jeux se rapprocheront encore plus du cinéma car ces derniers tendent à devenir de plus en plus photo-réalistes donc se rapprocher de plus en plus de visages d’acteurs comme dans les films. Cependant, les jeux style cartoon ne changeront jamais et c’est mieux comme ça mais là aussi, ils se rapprochent du cinéma. Dans la série des Nier (Nier Replicant, Nier Gestalt et Nier Automata), Yoko Taro, le créateur du jeu, s’amuse à alterner différents angles de caméra entre la caméra au dessus de nous, à notre épaule ou très loin ce qui est inspiré du cinéma avec les différentes angles de caméra.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et donnez moi votre avis en commentaires.

Devenez rédacteur

Si, comme nous, l'high tech et la rédaction vous passionnent, devenez rédacteur chez Actualitech

En savoir plus

Et si les deepfakes marquaient le retour vers le réel ?

Cantonné à la sphère des passionnés et des professionnels il y a encore quelques années, le principe de deepfake commence...

Tout comprendre sur la pénurie de semi-conducteurs

Présents dans tous les appareils électroniques, les semi-conducteurs sont le coeur de la technologie qui nous entoure. Cependant, depuis quelques...

L’Etat finance-t-il une idéologie sur Instagram?

Comme beaucoup, j'utilise les réseaux sociaux, et tombe sur des vidéos d'actualité. Il est clair que la plupart du temps,...