Catégories : /

L’histoire complète d’Assassin’s Creed

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on linkedin
L'histoire complète d'Assassin's Creed

L’idée de la création

A la base Assassin’s Creed ne devait être qu’un spin off de Prince of Persia. Prince of Persia est une licence de jeux vidéos où on joue un prince qui peut contrôler le temps. Le parcours, l’action et le fait de pouvoir contrôler le temps forment l’essentiel du gameplay. Assassin’s creed ne devait être qu’un spin off mais a pris tellement d’ampleur qu’ils ont voulu créer une nouvelle licence.

Le premier Assassin’s Creed

Le tout premier AC(qui veut dire Assassin’s Creed mais comme je vais le dire souvent je préfère raccourcir) est sorti en 2007 sur Xbox 360, sur PS3 et sur pc. Son développement a commencé en 2004 donc 3 ans avant. L’objectif du jeu était de tuer 12 cibles mais avait une double narration : une dans le passé et une autre dans le présent. Dans le passé, on joue Altaïr, un assassin qui doit tuer 12 templiers. On pouvait soit le tuer discrètement mais si on se faisait repérer, une course-poursuite sur les toits commençait. Comme dans Prince of Persia, le gameplay d’AC se concentrait sur le parcours et l’action mais, à défaut de pouvoir contrôler le temps, on a une « lame secrète » qui nous permet d’assassiner les gens si on était assez discret, la discrétion était donc aussi de la partie. Dans le présent on jouait Desmond qui s’est fait enlevé par Abstergo, une entreprise qui travaille sur la mémoire génétique. Desmond doit revivre les mémoires de son ancêtre, un assassin, pour trouver les objets d’Eden. Malgré tous ses bons points, sa répétitivité faisait passer le jeu d’exceptionnel à bon, le public était donc content mais n’attendaient pas énormément le 2.

La trilogie Ezio

Sorti 2 ans après, AC 2 plonge le joueur dans la peau d’Ezio pendant la renaissance italienne à Rome. Un héros charismatique, une histoire bien ficelée, des objectifs autant principaux que secondaires bien développés. Plus rapproché de l’Histoire et des romances rendent AC2 même maintenant comme le meilleur AC. Sorti l’année d’après, AC Brotherhood était qu’une grosse extension d’AC 2 mais rajoutait beaucoup d’éléments :le fait de pouvoir contrôler notre propre crédo des assassins. C’est aussi dans Brotherhood que le mode multijoueur est apparu pour la première fois. Encore 1 an après, en 2011, AC Revelations sort mais le gameplay commence à s’essouffler surtout avec le jeu annuel donc AC3 n’a pas du tout été apprécié car le moteur graphique commençait à devenir trop vieux, le jeu annuel ne plaisait plus et peu d’améliorations au niveau du gameplay. Je ne spoilerai pas la fin du jeu mais Desmond ne reviendra plus. Tout le monde pensait la série finie avec la fin du cycle Desmond mais pourtant un autre jeu sorti l’année d’après, en 2013.

Les Assassin’s Creed bateau


Les Assassin’s Creed précédents ont tous été faits par Ubisoft Montréal mais Blackflag a été le premier d’Ubisoft Québec. Assassin’s Creed Blackflag devait être une extension comme Brotherhood mais (comme la licence elle-même) a pris tellement d’ampleur qu’ils l’ont appelés AC4 ou AC Blackflag. Ce qui frappe beaucoup c’est la liberté qu’on nous donne dès le début du jeu on peut aller où on veut et la carte est plus grande que tous les AC à l’époque. Les combats navals sont excellents et on se sent vraiment pirate. Le problème c’est qu’on parle très peu des assassins sinon tout est excellent : la musique, le gameplay, le scénario, l’exploration… Il est sorti sur PS3, Xbox 360 et pc mais il a eu le droit à son portage nouvelle génération en fin d’année sur la PS4, la Xbox one et est même sorti sur Nintendo Switch bien après. Le problème d’Ubisoft c’est qu’ils ont voulus sortir 2AC l’année d’après avec AC rogue sur les consoles d’ancienne génération et Unity sur nouvelle génération. AC rogue reprenait les mêmes bases que Blackflag mais au lieu d’être chassé, on devenait le chasseur. Le fait d’être templier au lieu d’être assassin et donc d’être sur nos gardes car les assassins nous traquent aussi. Il est bien mais a été sous estimé car Unity était sorti la même année sur la nouvelle génération.

Les Assassin’s Creed modernes


Beaucoup de gens furent déçus par Unity car il avait beaucoup de bugs et avait des micros transactions. Un patch sortit quelques mois après mais c’était trop tard. Si on enlève ces bugs, il avait une très bonne ambiance surtout qu’il se passe à Paris pendant la révolution française et une bonne histoire. 1 an après, AC syndicate sortit, JVC, un gros site de jeu vidéo, ne l’aima pas beaucoup. Ils avaient mis un17/20 à Unity et seulement un 13/20 à Syndicate. Le changement le plus grand c’était qu’on pouvait choisir un garcçon ou une fille et changer car Evie et Jacob étaient jumeaux. A moins d’être dans une mission spécifique, on pouvait changer à tout moment qui ne fut repris seulement avec Valhalla cette année. Malgré ce gros point positif, il n’y avait presque pas d’histoire contrairement à Unity. Avec Unity et Syndicate, Ubisoft avait rajouté timidement quelques élément de rpg comme l’arbre de compétences ou les niveaux des personnes.


Publicité

La trilogie ancienne et RPG

En 2016, aucun Ac principal ne sortit car ils avaient voulus laisser plus de temps et c’est là qu’Ubisoft surprit. Ils sortirent AC Origins, un AC où tout est libre presque dès le début, un véritable aspect avec le fait d’avoir plein d’armes, d’arc ou d’armure différentes. La carte était énorme et il était donc hyper long mais il n’était pas répétitif et il y’avait une vraie histoire. Ils avaient appris de leur erreur et avait pris le temps qu’il faut pour le finir. Malgré cet excellent jeu, AC revint l’année d’après avec AC Odyssey qui parlait très peu des assassins et les mythes devenaient réelles ce qui rendaient le jeu moins réaliste. La carte était trop grande et il y’eut deux types de joueurs : ceux qui détestèrent le jeu et ceux qui l’adorèrent. L’aspect présent( et même dans Origins) devenait plus un fardeau et n’atteint jamais l’histoire de Desmond qui était pourtant sorti plus de 10 ans avant. En 2019, il n’y eut non plus pas d’AC donc on pouvait s’attendre à quelque chose d’énorme mais AC valhalla n’était qu’un best-of de tous les épisodes. Les gens, comme pour AC3, commençaient à se lasser de la formule rpg, l’aspect présent était très peu fait et il y’a encore des bugs ( normal il est sorti y’a une semaine). Pour moi, le jeu est très bien malgré ses bugs et je m’immerge totalement dans l’aspect viking encore plus que dans les autres. Il garde quand même un aspect répétitif mais, maintenant, beaucoup d’open world ont ce problème mais je pense qu’il devrait changer de formule au risque de perdre tout le monde. AC valhalla est un très bon jeu ( je dis ça au bout de 8 heures de jeu donc je ne parle pas de l’histoire) mais pourrait être encore mieux comme pour le premier AC.

Les autres projets Assassin’s Creed

A part les jeux que j’ai cité précédemment, il y a eu une trilogie AC en 2,5Dmais qui ne plu pas car il n’était pas assez fidèle à AC. Il y a également eu un film mais qui n’explorait pas toute l’histoire des AC avec l’animus et qui se cherchait. Et une série Netflix est quant à elle en préparation mais on a très peu d’informations pour l’instant dessus.

J’espère que vous avez aimé l’article, merci de m’avoir lu. J’espèrerais voir un AC au Japon. Au revoir tout le monde.

L’Etat finance-t-il une idéologie sur Instagram?

Comme beaucoup, j'utilise les réseaux sociaux, et tombe sur des vidéos d'actualité. Il est clair que la plupart du temps,...

Reels, copie de TikTok. Instagram prend peur ?

Moquée il y a encore un an par bon nombre d'influenceurs, TikTok est en passe de devenir l'un des plus...

Microsoft admet-il une défaite ?

Introduction: Aujourd’hui, je vais tenter d'analyser pourquoi Microsoft décide de passer au rendu HTML chromium sur son navigateur Edge. Son...

Laisser un commentaire