Tout comprendre sur la pénurie de semi-conducteurs

Partager l’article sur :

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on linkedin
1200x-1

Présents dans tous les appareils électroniques, les semi-conducteurs sont le coeur de la technologie qui nous entoure. Cependant, depuis quelques mois, le monde entier fait face à une pénurie de ces composants. Nous allons donc aujourd’hui découvrir l’origine de cette pénurie et nous verrons qu’elle n’est pas prête de s’arrêter.

Une demande croissante

Depuis plusieurs années, de plus en plus d’appareils utilisent des semi-conducteurs et ce dans des quantités croissantes. Un bon exemple de cette demande croissante est le secteur automobile. En effet, les voitures de nos jours ont de plus en plus de technologies embarquées et comportent donc de plus en plus de semi-conducteurs. Les différents confinements et la généralisation du télétravail ont également entrainé une hausse de la vente d’ordinateurs, eux aussi très friands en semi-conducteurs.


Publicité


Une production croissante, en particulier en Chine

Un acteur majoritaire

Une autre raison pour laquelle il y a actuellement une pénurie de semi-conducteurs est le fait qu’un acteur produit une très grande partie de tous les semi-conducteurs utilisés dans le monde. En effet, TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company) représente aujourd’hui environ 70% de la production mondiale de semi-conducteurs sur certains secteurs ce qui est une situation de quasi monopole. Au global, TSMC représente près de 30% de la production mondiale. Bien que TSMC possède des usines absolument gigantesque dont la Fab 18 (l’usine la plus chère du monde jamais construite, estimée à 17 milliards de dollars), la demande est telle que la firme Taïwanaise n’est pas en mesure de produire suffisamment de semi-conducteurs pour satisfaire tout le monde.

Une pénurie inégale

Bien que certains acteurs du monde des nouvelles technologies sont particulièrement touchés par cette pénurie, d’autres s’en sortent étonnement bien. Par exemple, la production de voitures est fortement perturbée par cette pénurie et cela est dû aux constructeur directement. Dans le but de faire des économies, les fabricants négocient des contrats avec TSMC pour obtenir les prix les plus bas possibles. En toute logique, les fournisseurs ne vont pas se presser pour les servir. Il en est de même pour les pénuries de PS5, de Xbox Series X ainsi que de cartes graphiques. Les mineurs de cryptomonnaies n’y sont pas pour rien non plus.

Publicité